Les Ménapiens d'aujourd'hui sont-ils les même que ceux d'hier?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Ménapiens d'aujourd'hui sont-ils les même que ceux d'hier?

Message par Manannan le Mar 29 Mar - 13:53

*Can't read French?  If an imperfect translation is enough for you, choose your language there:
https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=fr&tl=en&u=http%3A%2F%2Fmenapii.forumactif.be%2Ft3-les-menapiens-d-aujourd-hui-sont-ils-les-meme-que-ceux-d-hier&sandbox=1


Cette question très pertinente m'a été posée par un jeune surpris de se voir comparé à des individus avant vécu il y a plus de deux millénaires.

La réponse est ambivalente. ...Pour le rassurer tout-de-suite: Nous évoluons et évoluerons toujours.

Nous produisons environ une centaine de mutations à chaque changement de génération.
Au regard de la taille du génome, c'est vraiment très peu. Cela rend donc l'évolution imperceptible, sauf rarissime mutation majeure.
Les comparaisons se font d'ailleurs avec des personnes bien de notre temps et non d'il y a deux millénaires.
La recherche des origines se fait donc sur base des troncs communs.

Une sous-clade avant les Ménapiens, il y avait d'ailleurs le S5668 que l'on pourrait par exemple qualifier de "Groupe de la Manche" ou "Cluster of the Channel"... en postulant (non-encore prouvé) que sous le tronc commun S5668, une sorte de continuité génétique aurait pu exister entre les Veneti (Bretagne) et les Menapii (Flandre) et que les autre clusters sous S5668 seraient des clusters intermédiaires.

La mutation Crombrugghe, par exemple, est le BY616... mais pour aller plus loin, plus précisément et trouver d'autres noeuds et troncs communs, cela nécessite plus de candidats à analyser.
Avec plus de candidats testeurs, il serait possible de trouver des mutations plus proches et réaliser un arbre plus complexe.

Je me suis limité ici à l'analyse du lien avec notre tribu d'avant Jules César mais il est évidemment possible avec une analyse plus fine ("Big Y" ou "Y Elite") de trouver des SNP "privés" et de se rapprocher plus dans le temps.

D'autre part, il y a plutôt lieu à fierté par rapport à nos ancêtre lointains dont nous ne connaissons pas assez.
Gerald Crabtree pense que l'intelligence de l'Homme a certainement été à son plus haut niveau entre l'an 4000 et 3000 avant JC, ce qui correspond à environ 120 générations et nous ramène à l’émergence des grandes civilisations et des premiers centres urbains.
« S’il était possible de ressusciter un ingénieur égyptien ou grec de l’Antiquité, nous serions sans doute époustouflés par sa vivacité d’esprit, la justesse de ses intuitions et ses capacités de conceptualisation et de concentration » souligne le Professeur Crabtree.
Il faut bien reconnaître en effet que, lorsque l’on étudie sérieusement les réalisations et édifices variés que nos lointains ancêtres ont été capables d’accomplir, avec des moyens matériels dérisoires par rapport aux nôtres, on ne peut qu’être stupéfaits par le niveau de conceptualisation et d’ingéniosité atteint.
En ce qui concerne les Ménapiens, il existe encore bien des histoires cachées et le site de Menapia mentionné par Ptolémée, par exemple, est encore à découvrir.
avatar
Manannan
Admin

Messages : 2
Date d'inscription : 27/03/2016
Age : 57
Localisation : Belgique / België / Belgium

Voir le profil de l'utilisateur http://menapii.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum